Psychologue Clinicienne

Anne-Marie Decker

Qui suis-je?

Psychologue clinicienne, je suis installée en libéral depuis 2011.

J’ai travaillé de nombreuses années en institution auprès de bébés, enfants, adolescents et adultes en grande souffrance psychique, mais aussi avec leurs familles dans le cadre de la protection de l’enfance.

Ce travail m’a permis de me spécialiser dans l'accompagnement de problématiques - que présentent les bébés, enfants, adolescents, adultes et familles, mais aussi d’affiner et de développer des outils et des méthodes spécifiques à chaque période de la vie ( du bébé à l’adulte mais également pour le couple et la famille).

Formation

- Master 2 en psychologie clinique, diplômée d’état de l’Université Charles-de-Gaulle à Lille,

 spécialisation en psychopathologie clinique de l’enfant, adolescent et adulte.

 

- Thérapie Familiale et groupale avec une spécialisation en Périnatalité

- L’observation du bébé en petite enfance

- Névroses et psychoses infantiles (Pikler Loczy) et la pédagogie active.

 

Je suis inscrite au registre de l’Agence Régional de Santé (ARS) sous le numéro ADELI : 599317039

Pourquoi consulter?

 

Toute personne peut être amenée à rencontrer des évènements de vie qui génèrent des difficultés temporaires nécessitant un soutien extérieur ou ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour mieux se comprendre, prendre du recul, sortir de schémas répétitifs de son histoire personnelle ou familiale.

Cela peut aussi bien concerner les enfants, les adolescents, les adultes, futurs parents et les familles

 

Faire la démarche de consulter un psychologue n’est pas simple.

 

Des interrogations peuvent se poser quant à l’accompagnement proposé.

La première séance permet de faire connaissance, d’exprimer vos attentes et difficultés.

De mon côté, je vous expliquerai le cadre de travail, et nous verrons ensemble la manière dont les séances se dérouleront.

Au bout des premiers entretiens, nous ferons le point pour voir s’il est nécessaire de poursuivre ou si quelques entretiens suffisent.

 

Le travail ensemble pourra prendre la forme d’un soutien ponctuel ou d’un suivi thérapeutique lorsque les choses nécessiteront d’être pensées de manière plus soutenue.

Nous aborderons donc les objectifs et le cadre de ces séances qui s’adapteront à votre demande, vos besoins et l’évolution de la situation.

La périnatalité

La grossesse et la naissance sont des périodes riches en expériences nouvelles et inconnues.

Ces remaniements psychiques sont source de grande vulnérabilité et de capacité d’adaptation.

Attendre un enfant, devenir parent peut faire émerger des questionnements, des inquiétudes, des doutes et angoisses. Des états de tristesse, d’insécurité et de détresse peuvent se manifester.

Lors de cette période de grande malléabilité et de maturation psychique, une hypersensibilité peut apparaître quant à l’histoire infantile et familiale.

Les futurs pères peuvent également traverser ces bouleversements et remaniements psychiques. Ils peuvent se sentir fragilisés et irritable et avoir besoin d’être soutenus.

Après l’accouchement vient la rencontre avec le bébé. Cette parentalité naissante peut entraîner des états de profondes joie comme des états d’inquiétudes et d’angoisses importantes.

Le parent peut ressentir un manque de confiance dans ses compétences et dans sa capacité de s’occuper et de s’attacher à son bébé.

Le bébé est un partenaire actif de la relation. Il peut susciter chez le parent des sentiments complexes en résonance avec sa propre histoire familiale, ceux-ci vont à leur tour influencer les interactions.

Des entretiens de soutien ou un suivi psychothérapeutique peuvent s’avérer intéressant pour accompagner ces processus psychiques.

La parentalité 

« On ne naît pas parent, on le devient » F. Dolto

Etre parent est … toute une aventure de vie, riche en toute sorte d’émotions…

 

L’arrivée d’un enfant au sein du couple, la création d’une famille ou l’accueil d’un nouvel enfant sont autant de changements qui peuvent modifier l’équilibre jusqu’alors trouvé au sein du couple et de la famille.

Les entretiens de soutien à la parentalité et/ou psychothérapeutiques permettent au(x) parent(s) d’aborder leurs doutes, inquiétudes et questionnements relatives à l’éducation et à la relation avec l’enfant :

- de prendre du recul et de mieux comprendre les besoins et comportements de l’enfant en fonction de son développement

 

- de mieux comprendre ce qui se joue dans la relation avec l’enfant en lien avec l’histoire familiale

 

- d’améliorer la communication et d’apaiser les tensions dans la famille

 

- de prendre confiance dans ses ressources et compétences parentales

L’enfant 

Chez le nourrisson et chez l’enfant, certains symptômes peuvent inquiéter les parents. L’enfance est une période de développement fondamentale. Au cours de sa construction, l’enfant peut manifester son mal être par un changement de comportement ou par des troubles qui peuvent apparaître. Ces manifestations peuvent être transitoires ou l’expression d’un mal être plus profond.

En voici quelques exemples :

 

- troubles psychosomatiques

- difficultés relationnelles

- stress, anxiété, angoisse, Toc, difficultés dans la gestion des émotions

- Troubles du comportement : opposition, colère, intolérance à la frustration

- difficultés scolaires

- troubles psychiques : dépression infantile …

- difficultés familiales : séparations, conflits

- troubles alimentaires

-troubles du sommeil

- troubles de l’apprentissage de la propreté (l’énurésie, l’encoprésie)

- retard de développement

 

L’adolescence :

L’adolescence est une période de transition et de remaniements complexes, que ce soit au niveau physiologique, psychique, et social. En effet, le passage de l'enfance à l'adolescence représente un grand bouleversement intérieur. 

L'adolescence est une période de vie souvent intense, parfois éprouvante, que ce soit pour le jeune ou son entourage.

 

Ces changements de repères, que va vivre l’adolescent, vont venir transformer son rapport à lui-même, à ses parents, et aux autres. Tous ces changements peuvent s’accompagner d’angoisses et d’inquiétudes. L’adolescent peut alors avoir recours à des conduites à risque, dans une recherche de sensations fortes pour lutter contre les angoisses, les conflits voire les souffrances.

Ces nouveaux comportements peuvent être l’expression d’un processus de maturation et d’individuation ou venir manifester un mal -être plus profond.

En tant qu’adolescent ou parent, on peut donc se poser beaucoup de questions, et rapidement se sentir dépassés voire démunis. D’autant que les adolescents, dans un besoin d’indépendance et d’autonomie, vont très souvent mettre leurs parents à distance. La communication et l’échange peuvent devenir plus compliqués.

 

En voici quelques exemples :

 

- difficultés relationnelles et/ ou familiales

- troubles anxieux : stress, anxiété, crises d’angoisses

- addictions ( drogues, écrans, etc…)

- comportements à risque ( scarification, prise de drogues, tentative de suicide, actes délictueux…)

- troubles du comportement

- manque de confiance en soi

- dépression et autres troubles psychiques

- troubles alimentaires

- repli sur soi, isolement

L’adulte :

 

La demande de consultation pour l’adulte s’adresse à toute personne en questionnement, difficulté, ou en situation de crise.

 

Il peut s’agir d’une demande ponctuelle et bien précise, ou bien d’un mal être que l’on n’arrive pas à expliquer.

 

Tout au long de notre vie, nous sommes amenés à vivre des évènements comme la rencontre amoureuse, l’arrivée d’un enfant, un nouveau emploi etc…

 

Mais aussi des évènements douloureux, des deuils, des séparations ou traumatismes.

 

Tous ces évènements peuvent générer des émotions et des comportements différents.

Un mal être peut s’installer au fur et à mesure ou bien dans l’après-coup.

Parfois, nous ne parvenons pas à démêler la situation seule, l’entourage ne permet pas forcément d’apporter l’aide et le soutien nécessaire.

 

Parfois, on peut ressentir l’envie d’aller plus loin, de vouloir prendre du recul, de comprendre les répétitions de son histoire et de sortir de certains schémas ou comportements.

En voici quelques exemples :

- stress, anxiété, angoisse, déprime et dépression

- souffrance au travail, harcèlement, épuisement professionnel (burn-out)

- manque de confiance en soi, difficultés à s’affirmer

- mal-être

- difficultés familiales et/ou relationnelles (conflits, violence…), séparations …

- difficultés à prendre des décisions

- troubles psychiques

- traumatismes

 

Espace SYNERGIE

33 rue Salengro

59830 CYSOING

Où se garer :


- à 50m : parking place de la République
- à 150m : petit parking rue Fontenoy
- à 150m : parking de la salle des fêtes (accès voiture rue G.Delory)

ATTENTION, mettre un DISQUE BLEU DE STATIONNEMENT (limité à 1h30)